Fabrice – BMW M3 Coupé E36

Bonjour,

Arriver à trouver un véhicule comme celui que je cherchais -un coupé E36 en état d’origine et non accidenté- commence à relever de l’épreuve de force. Ce n’est pas une question de prix (quoique parfois…), mais une question de patiente. Après avoir vu à peu près toutes les épaves et autres véhicules bidouillés en France, j’ai regardé en Europe par le biais d’Autoscout24, car presque désespéré.

C’est en Italie que je tombe sur cette annonce: BMW M3, 1993, 110.000 kms, 2e Main. Problème, c’est que je ne parle pas Italien, et est encore moins au courant des procédures pour l’import. J’ai donc trouvé Express Driver en surfant un peu sur le net, qui à vite répondu au mail envoyé. Notre premier contact cadrait parfaitement avec mon constat: pas simple à trouver, et être vigilant sur la façon dont à été suivie la voiture. Après avoir contacté le vendeur, ils m’ont appelé pour me dire que leurs premières impressions était bonnes, et que les éléments reçus cadraient avec mes recherches.

J’ai toutefois souhaité voir la voiture avant. C’est pour cette raison que nous nous sommes donnés RDV avec Mr GOUELLE directement chez le vendeur, en Italie (Padova) afin qu’il puisse assurer les traductions en direct, et m’aider à inspecter des points que j’aurais oublié. Bilan: auto très saine malgré un service complet à effectuer, car le précédent datait de 4 ans (seuls 8000 kms avaient été effectué depuis). Au passage, merci à lui de m’avoir prévenu sur le point qu’il FALLAIT IMPERTIVEMENT que les numéros de moteur concordent avec les numéros de châssis, sans quoi je n’aurais pu obtenir la conformité chez BMW (ou alors difficilement). Un coup de fil à BMW Homologations aura permis de s’assurer que tout était OK. Je laisse donc un acompte et rentre en France pour effectuer un virement au garage, puis convient avec Mr GOUELLE que j’aille récupérer ma voiture moi-même. Pas de soucis pour lui; et il fait en sorte que tout soit prêt le jour de mon départ. A mon arrivée, la voiture est nettoyée, révisée (convenu avec le vendeur) et prête à partir avec ses plaques de transit.

Après 800 kilomètres sans encombres j’arrive chez moi, bien fatigué il faut le dire, mais très content de mon achat. Pour la suite, Mr GOUELLE m’avait laissé un guides des démarches que je devais faire en France, que j’ai suivi à la lettre, et après quoi j’ai pu obtenir très rapidement ma carte grise définitive.

A Express Driver je dis BRAVO, et n’hésiterais pas à en parler à mon entourage.