Il est important de bien faire la différence entre la procédure d’export et les plaques de transit, qui sont deux choses bien distinctes. En effet, une fois la procédure d’export établie, le véhicule ne peut plus circuler, ses plaques d’origines ayant été restituées. Ce n’est donc qu’à partir de ce moment que vous pourrez faire une demande de plaques d’export, car il faut que vous ayez en votre possession les documents originaux radiés auprès des autorités.

Pour cela, il faut vous rendre à la préfecture locale de région, afin de faire établir un dossier. Les prix et la durée d’obtention varie de un à cinq jours selon les régions, et il est important de souligner que les services aptes à valider un tel dossier ne sont généralement ouverts que le matin.

Attention: la législation Européenne est très stricte au sujet des plaques de transit. Cliquez sur le lien suivant pour accéder à la page récapitulative des autres solutions de rapatriement, avec leur spécificité, avantages, et inconvénients.

Cliquez ici pour accéder à la page

 

 

LA VALEUR AJOUTÉE EXPRESS DRIVER    En qualité de courtier international, Express Driver peut réaliser ces démarches à votre place, vous évitant ainsi un lourd processus administratif. Par ailleurs, notre statut d’importateur exclusif nous permet d’obtenir les plaques de transit à votre place dans un délai immédiat. Cliquez ICI pour en savoir plus.


 

Cliquez ici pour accéder aux démarches d’importation