Quelles sont les trois courses les plus prestigieuses au monde ?

Le Grand Prix de Monaco fait partie des 3 meilleures courses automobiles du monde. Depuis sa création, elle impressionne le public et attire les amateurs de sport automobile. Les détails sur les différents événements à retenir.

Les dates à noter sur le Grand Prix de Monaco

Les plus grandes courses automobiles du monde ont chacune leur histoire. Pour ce qui est du grand prix du Monaco, il a été marqué par l’édition de 1948 où c’est le Prince Rainier lui-même qui a donné le départ. Parmi les faits les plus marquants de cette course, il y a également celui de 1957 où Juan Manuel Fangio a été sacré vainqueur de la 11ème édition du grand Prix de Monaco de formule 1. C’est un pilote qui a remporté 4 fois le Championnat du monde. En 1960 et 1961, Stirling Moss détient deux fois la victoire. Ce record est battu par Graham Hill puisque de 1962 à 1965, il reste à la tête du classement. La date du 31 mai 1987 est également importante, puisque c’est à ce moment qu’Ayrton Senna commence à enchaîner ses victoires.

L’évènement de 1950

Le 21 mai 1950, le circuit de Monaco reçoit la seconde épreuve du Championnat du monde de Formule 1. Lors de cette course Giuseppe Farina est déjà le favori. Il est suivi par Luigi Fagioli. L’épreuve débute à 14h30 sous un climat où le vent et le soleil étaient au rendez-vous. À la plus grande surprise du public, c’est Juan Manuel Fangio qui est en tête suivi de Luigi Villoresi et José Froilàn Gonzalez. Farina est alors en quatrième position, mais il arrive très vite à gagner une place au tournant du Bureau du tabac. À ce moment, de l’écume emportée par le vent le perturbe et il se heurte au mur rendant la piste serrée. Gonzalez le frôle, mais passe avec un réservoir en mauvais état. Lorsque Luigi Fagioli s’arrête pour l’éviter, le carambolage de 1950 survient éliminant 9 véhicules d’un seul coup.

La victoire d’Ayrton Senna face à Nigel Mansell en 1992

Outre l’évènement de 1950, la défaite de Nigel Mansell en 1992 marque également l’histoire du grand Prix de Monaco. D’après Frederic Ducourau, cette édition a vu la participation de deux grands noms du sport automobile de l’époque : Ayrton Senna et Nigel Mansell. Cette saison, Mansell est placé en tête du classement des meilleurs pilotes avec 5 victoires en poche contre 4 pour Senna. Le Grand Prix de Monaco constitue alors une occasion en or pour le Brésilien pour le détrôner. Une fois sur le circuit, ce dernier tente alors le tout pour le tout afin de rattraper son adversaire, mais ses efforts semblent vains. Au troisième tour, lorsque Mansell s’arrête pour remplacer ses pneus, il en profite pour le dépasser. Grâce aux performances de son bolide, le favori parvient à le rattraper. Rusé, il ne laisse plus aucune chance à son concurrent et remporte la victoire.

Rédigé par : Frédéric Ducourau