Romain – Porsche 911 (997) Carrera 2

Au départ, je cherchais une 996 3.6, et il faut bien dire que lorsque j’ai regardé du coté de l’Italie suite à un article dans le journal qui parlait de la crise la-bas, j’ai eu du mal à croire que je pouvais entrer dans le monde Porsche directement avec une 997. Malgré les réticences de mon entourage au sujet des voitures Italiennes (qui me disaient que les voitures étaient bidouillées, au kilométrage trafiqué et j’en passe), je me suis lancé, et fait appels aux services d’Express Driver pour mon acquisition. La charte était simple: voiture non accidentée, kilométrage certifié et pas 36 propriétaires.

C’est en recevant une alerte mail que je découvre ma future; une 997 c2 de 2006 avec 27000 kilomètres à un prix presque indécent pour être vrai. J’envoie immédiatement le lien à Mr GOUELLE, qui appelle aussitôt le vendeur et qui lui confirme que l’annonce est vraie, et le kilométrage est en adéquation ce qu’indique l’annonce. Un peu plus tard je reçois tous les documents, et constate que le carnet est dispo et estampillé comme il se doit. Pas grand chose mis à part une révision et un rappel de garantie, mais normal à ce kilométrage, me direz vous. Je dois toutefois me décider vite, car à ce prix Mr GOUELLE me souligne qu’on est pas seuls, et qu’elle peut être achetée à tout moment par un autre. Je me décide donc à réserver la voiture (le moment le + difficile car l’on voit ses économies partir), histoire de ne pas me faire souffler cette affaire. Même si les jours qui ont suivi ont été sujets à nuits banches, j’ai été rassuré quand Mr GOUELLE m’à contacté pour me dire que le virement était OK, et qu’en prime le vendeur était passé chez Porsche sur sa demande pour effectuer un contrôle des heures de fonctionnement, qui attestent que le véhicule à bien son kilométrage. Belle initiative!

Exactement 4 jours après je prenais possession de ma belle, qui s’est avéré conforme à la description mis à part un petit impact sur le capot non signalé par le vendeur Italien (sans importance car minime, et cela reste une voiture d’occasion). J’en suis très satisfait, et ne regrette pas une seconde d’avoir donné ma confiance à Mr GOUELLE. Et je dois dire que si on m’avait dit que le prix d’une 996 Française j’aurais une 997 Italienne, je n’y aurais pas cru. Je recommande donc l’Italie à tout le monde, et pas que pour les pizzas 😉