Ce qu’il faut savoir sur le bureau d’immatriculation des véhicules en Allemagne

En Allemagne, l’autorité chargée de l’immatriculation des véhicules à moteur (également appelée autorité d’immatriculation ou bureau d’enregistrement des véhicules) est responsable de la délivrance des permis de conduire et des autres documents pertinents relatifs aux véhicules, ainsi que de l’enregistrement des véhicules à moteur. Toutefois, le bureau d’immatriculation des véhicules à moteur n’est pas une autorité subordonnée de l’Office fédéral des transports routiers (KBA), mais est subordonné au bureau de la circulation routière du lieu d’immatriculation où le véhicule à moteur doit être immatriculé. En règle générale, il s’agit des autorités des villes indépendantes et des bureaux de district ou d’arrondissement individuels. Au total, il y a jusqu’à 738 bureaux d’enregistrement en Allemagne, dont 424 sont des bureaux principaux et 305 des bureaux secondaires. L’Office fédéral des transports automobiles tient une liste de tous les bureaux d’immatriculation des véhicules.

Sur les formes d’organisation des bureaux d’immatriculation des véhicules

Chaque bureau d’immatriculation des véhicules organise son flux de travail de manière différente. Par exemple, dans une ville, toutes les étapes de travail sont susceptibles d’être exécutées par un employé, tandis que dans une autre ville, chaque étape est exécutée par un employé différent. Afin de gagner du temps et de l’argent, le premier modèle est généralement choisi, notamment parce qu’il ne nécessite pas autant de personnes que le second modèle. Dans le premier modèle, un seul et même employé est responsable du processus du début à la fin. Toutefois, cela exige que l’employé en question possède un large éventail de connaissances, car la gamme des tâches à accomplir est assez vaste. Dans les grandes villes, cependant, il se peut que ce personnel qualifié ne soit pas toujours disponible en grand nombre. Le second modèle est préféré, dans lequel les employés n’ont besoin de connaître que quelques étapes de travail, qu’ils maîtrisent généralement de manière très routinière.

Quelles sont les responsabilités des bureaux d’immatriculation des véhicules ?

Les services d’immatriculation des véhicules sont principalement responsables de la nouvelle immatriculation des véhicules à moteur. Cela inclut la forme spéciale d’immatriculation pour les véhicules qui sont hors service depuis plus de sept ans. En outre, les modifications et les enregistrements nécessaires sont effectués lorsqu’il y a un changement de propriétaire au sein d’une ville ou d’un district indépendant. Il en va de même si un véhicule doit être transféré d’un district rural à une ville indépendante ou inversement. Cette autorité est également responsable de tout changement de numéro d’enregistrement. Mais aussi en cas de perte ou de vol de documents importants du véhicule (numéro d’immatriculation, carte grise ou certificat d’immatriculation), le bureau d’immatriculation des véhicules est l’une des premières autorités à être contactée, avec la police. Toute modification technique du véhicule qui doit être approuvée au préalable par le TÜV est inscrite sur les documents du véhicule dans les bureaux d’immatriculation. Si des plaques d’immatriculation spéciales, telles que des plaques d’immatriculation de courte durée ou d’exportation, sont nécessaires, elles doivent être demandées et approuvées auprès des différents bureaux d’immatriculation des véhicules.

La différence entre l’immatriculation d’une voiture neuve ou d’une voiture d’occasion

La différence décisive réside dans la présentation des documents correspondants du véhicule. Si la voiture d’occasion est déjà immatriculée dans la circonscription et doit être immatriculée à nouveau dans la même circonscription, les documents suivants doivent être présentés : La carte d’identité, la carte d’assurance électronique, le certificat d’immatriculation partie 1 et 2, le rapport HU et une autorisation de prélèvement automatique pour la taxe sur les véhicules. Lors de l’immatriculation d’une nouvelle voiture, il n’est pas nécessaire de présenter un certificat d’immatriculation partie 1 et le rapport HU. L’autorité d’enregistrement de la résidence principale est également responsable de la délivrance des plaques d’immatriculation. Depuis 2015, il est possible de conserver ses propres plaques d’immatriculation même si l’on change de lieu de résidence. Toutefois, le véhicule doit toujours être immatriculé au nouveau lieu de résidence. Moyennant un supplément de prix, il est également possible de demander des abréviations de noms pour les plaques d’immatriculation souhaitées.

De nombreux bureaux d’immatriculation de véhicules tentent de se rapprocher des citoyens

Personne n’aime vraiment se rendre au bureau d’immatriculation, ne serait-ce qu’à cause des éventuels délais d’attente. Toutefois, ces dernières ont été réduites par l’utilisation accrue des ordinateurs et l’approche axée sur le citoyen des autorités administratives. Quiconque a besoin de se rendre dans un bureau d’immatriculation de véhicules doit d’abord se renseigner sur Internet sur le type de documents qu’elle doit présenter. De même, les coûts encourus peuvent également être déterminés de cette manière. C’est aussi un moyen de saisir en ligne toute information générale, ce qui permet de réduire considérablement les délais d’attente. Il est particulièrement convivial pour les citoyens de prendre rendez-vous avec les autorités via Internet. Comme les bureaux d’immatriculation des véhicules sont organisés avec des personnels très différents, les heures d’ouverture peuvent varier. Afin de vous éviter un voyage inutile et d’éventuels ennuis, il est fortement recommandé de consulter au préalable l’internet. La plupart des bureaux d’immatriculation de voitures sont généralement meilleurs que leur réputation. La convivialité de nombreux bureaux d’immatriculation de véhicules s’est considérablement améliorée entre-temps.

Plan du site