Leasing Paiement spécial

Leasing Paiement spécial

Comment et quand un crédit-bail spécial est-il rentable ?

En principe, le paiement spécial de leasing décrit le premier versement important que vous pouvez et parfois devez effectuer en tant que locataire lors de la conclusion d’un contrat de leasing, selon le bailleur concerné. En général, le paiement spécial du crédit-bail peut être payé en n’importe quel montant ou peut être exigé par la société de crédit-bail. Dans tous les cas, le locataire doit respecter les règles suivantes : plus le paiement spécial est élevé, plus les mensualités du crédit-bail sont faibles. Toutefois, la valeur résiduelle du véhicule loué, calculée au préalable, n’est pas affectée par cette situation, puisque même avec un paiement spécial, la durée du leasing ou d’autres facteurs influençant la perte de valeur ne changent pas.

Pour le bailleur, un paiement spécial signifie toujours aussi que le risque de crédit ou le risque de défaut de paiement est réduit. En outre, un paiement spécial correspondant au bail réduit également les obligations de paiement ultérieur du locataire. En ce sens, le bailleur peut réduire sa prime de risque, ce qui peut entraîner une baisse du taux de location.

Division et formes du paiement spécial de location

Si l’on part du principe que le paiement spécial du leasing est le prix neuf ou le prix d’achat du véhicule en leasing, on atteindra rapidement un montant élevé, surtout pour les voitures haut de gamme et de luxe. Certains loueurs proposent (ou vous pouvez négocier) de diviser le paiement spécial en deux tranches, une à la signature du contrat et une autre à l’enlèvement de la voiture. En outre, il est parfois possible d’accepter la reprise d’un véhicule d’occasion comme paiement spécial. Il convient toutefois de noter que le bailleur ou le négociant offrira naturellement une valeur équivalente, inférieure au prix du marché.

Aspects fiscaux du paiement spécial de leasing

Un crédit-bail spécial peut également être intéressant en termes d’économies d’impôts. Il peut être utilisé comme une dépense d’exploitation réduisant l’impôt, en plus de l’acompte mensuel de location. Cela s’applique aux entreprises et aux indépendants qui utilisent un état des recettes/excédents pour déterminer leurs bénéfices, ainsi qu’aux employés qui utilisent le véhicule loué comme voiture de société (pour des voyages d’affaires, des activités extérieures, etc.) à des fins professionnelles. En tout état de cause, il peut être nécessaire de tenir un journal de bord afin de séparer clairement l’usage professionnel et privé du véhicule, de sorte que les paiements spéciaux et les acomptes puissent être réclamés à des fins fiscales et déduits en tout ou en partie en tant que dépenses liées au revenu. En ce qui concerne les aspects fiscaux du paiement spécial de location et des versements de location, il faut également veiller à ce que vous, en tant que locataire, soyez uniquement classé comme locataire et non comme propriétaire réel du véhicule loué. Cela signifierait que la voiture ferait partie de votre actif commercial comme dans le cas d’un achat à tempérament, ce qui entraînerait un besoin de comptabilité différent et une division du paiement spécial et des versements de leasing en intérêts et en remboursement. Cela limiterait également les possibilités de déduire les frais de publicité.

Les inconvénients d’un crédit-bail spécial et d’autres aspects

En plus des avantages, le paiement spécial du crédit-bail présente également des inconvénients. Cette forme d’acompte immobilise naturellement un capital précieux. Ou bien, en tant que locataire, vous devez l’emprunter sous la forme d’un capital emprunté coûteux. Bien entendu, de nombreux bailleurs proposent également des locations sans paiement spécial. Dans ce cas, cependant, les mensualités de crédit-bail sont plus élevées en conséquence, également en raison d’une surcharge de risque plus élevée de la part de la société de crédit-bail. Dans de tels cas, il est également important de s’assurer que le contrat de leasing pour un leasing sans paiement spécial ne contient pas de clauses telles que, par exemple, la reprise obligatoire du véhicule loué à la fin de la durée du leasing ou des paiements (de service) inférieurs.

Pour les locataires qui n’ont pas une solvabilité suffisante, ainsi que pour les jeunes entreprises en cours de création ou qui viennent d’être créées, les sociétés de leasing excluent généralement le crédit-bail. Toutefois, si un paiement spécial représentant entre 20 et 30 % du prix du véhicule est effectué, le leasing peut toujours être possible en raison du risque de défaillance plus faible. Dans ce cas, le locataire doit examiner comment le rapport entre l’engagement de capital, les versements de crédit-bail et les options d’amortissement fiscal pour le paiement spécial peut être amené à un équilibre rentable.

Reprise du leasing chez Leasingtime.de : sans paiement spécial et avec de nombreux avantages

Leasingtime.de n’exige généralement pas de paiement spécial, mais offre néanmoins tous les avantages d’un leasing à paiement spécial, notamment des mensualités de leasing peu élevées. En effet, les annonceurs qui remettent leur contrat de location et qui ne veulent pas payer des frais de résiliation élevés à leur bailleur, ont généralement effectué ce paiement spécial au début du contrat de location. Sur cette base, et en supposant une période de location initialement plus longue, les faibles taux de location ont été atteints.

Si les annonceurs veulent maintenant remettre leur contrat de location actuel rapidement et à un prix avantageux, ils renoncent généralement au remboursement du paiement spécial par le nouveau locataire. Après tout, ils économisent beaucoup d’argent, car ils n’encourent aucun frais de résiliation du contrat ou, s’ils ne reprenaient pas le bail, ils ne seraient probablement pas libérés de leur contrat.

Dans ce cas, le nouveau locataire bénéficie de plusieurs avantages et, après une vérification de solvabilité réussie et après avoir constaté et rectifié les défauts et dommages éventuels, il peut faire réécrire le contrat de leasing aux frais du loueur et monter dans la voiture de ses rêves à faible coût avec une courte durée restante et des taux de leasing peu élevés.

Plan du site