Turbocompresseur : Fonctionnement, entretien et avantages

Un turbocompresseur est utilisé pour fournir au moteur du véhicule de l’air de combustion supplémentaire.

Cela conduit à un remplissage plus important des cylindres par rapport à un moteur à aspiration normale.

Il en résulte une performance du moteur nettement supérieure.

En outre, il est possible de réduire la consommation de carburant et les émissions de gaz à effet de serre.

L’entraînement est généré par une petite turbine, qui est capable d’aspirer l’air et de le comprimer en conséquence.

De nombreux moteurs modernes, qu’ils soient à essence ou diesel, sont désormais équipés d’un turbocompresseur intégré.

Cela permet de réduire la capacité cubique et de disposer encore d’une puissance suffisante.

Les composants d’un turbocompresseur

Un turbocompresseur se compose de plusieurs parties, dont une turbine et un compresseur.

La turbine construite par l’entreprise est entraînée par le moteur et peut donc fournir l’énergie nécessaire au compresseur.

Dans la plupart des cas, on utilise des compresseurs radiaux et des turbines centripètes.

Dès que la roue du compresseur tourne, l’air est accéléré à grande vitesse.

Cela entraîne une augmentation de la température et de la pression.

Renforcer le contrôle de la pression

Pour qu’un turbocompresseur fonctionne de manière optimale, il faut une régulation de la pression de suralimentation.

Cela permet d’adapter précisément la charge du moteur à la vitesse.

À l’aide d’un canal de dérivation, le comportement de réponse peut être considérablement augmenté, en particulier dans la plage de vitesse inférieure.

Les turbomoteurs modernes ont une turbine à géométrie réglable dans laquelle sont installées des aubes directrices rotatives.

La section d’écoulement peut ainsi être ajustée individuellement. Le mode de fonctionnement du turbocompresseur peut ainsi être amélioré.

En ajustant précisément la section de la turbine, on peut réduire la consommation de carburant dans le moteur.

Comme il y a déjà beaucoup de couple à bas régime, on obtient une amélioration notable dans le domaine de la dynamique de conduite.

Les avantages du moteur turbo

Par rapport à un moteur classique à aspiration normale, un véhicule équipé d’un turbocompresseur offre un certain nombre d’avantages, notamment dans les domaines technique et économique.

En outre, le compartiment moteur nécessite moins d’espace.

Grâce à un réglage spécifique du moteur, il est possible d’obtenir une maximisation de la force.

Cela permet un style de conduite plus souple et une réduction significative des changements de vitesse sur les pentes raides.

La turbine du turbocompresseur alimente le moteur en air supplémentaire, de sorte qu’une conduite sportive est possible même avec moins de puissance.

Cela se remarque particulièrement dans les valeurs d’accélération et d’élasticité, qui sont nettement meilleures que celles d’un moteur à aspiration naturelle.

Un turbocompresseur peut être utilisé aussi bien dans les moteurs diesel que dans les moteurs à essence.

Les inconvénients du turbocompresseur

Un turbocompresseur n’offre qu’une efficacité limitée.

En raison des exigences croissantes dans le domaine des gaz d’échappement, les moteurs doivent se contenter de moins en moins de cylindrée.

En même temps, les turbocompresseurs ne peuvent pas exploiter pleinement leur efficacité, surtout lorsque les moteurs fonctionnent dans une plage de charge élevée.

Par conséquent, la consommation de carburant augmente considérablement lorsque l’on roule vite.

Cela se fait au détriment de la durabilité, car la charge sur les petits turbocompresseurs, en particulier, est très élevée.

Les composants installés sont alors souvent plus susceptibles d’être réparés ou, dans le pire des cas, même le turbocompresseur complet doit être remplacé.

Les points essentiels à retenir

Pour un véhicule équipé d’un moteur turbo, vous devez faire attention à quelques points.

Il est surtout important que le moteur soit toujours chauffé avant d’utiliser la pleine puissance.

Selon la zone de conduite, cela peut prendre de 10 à 20 minutes. Cela garantit que la température de l’huile est au niveau optimal et qu’une lubrification parfaite est assurée.

Si l’huile est froide et que le moteur est soumis à de lourdes charges, cela peut endommager plusieurs composants, dont le turbocompresseur.

Il en résulte une usure accrue du turbocompresseur qui, dans le pire des cas, peut conduire à une perte totale.

Vous devez également veiller à laisser le turbocompresseur « s’épuiser » lentement lorsque vous avez roulé longtemps à grande vitesse.

Après un trajet rapide sur l’autoroute, par exemple, vous ne devez pas arrêter votre véhicule immédiatement, mais déplacer le moteur « silencieusement » pendant quelques minutes afin de soulager la pression dans le système.

Cela permet au turbocompresseur de se refroidir en toute tranquillité.

Il est également très important de procéder à un entretien régulier du véhicule.

Comme le turbocompresseur nécessite une huile de haute qualité, une vidange d’huile doit toujours être effectuée exactement selon le calendrier d’entretien.

Il est également important de vérifier le système de filtrage, car si des saletés et des impuretés pénètrent dans la zone du moteur, elles peuvent aussi pénétrer dans le chargeur et causer des dommages.

Plan du site